Catégories
Presse

Dans la presse : Ouest France – 1er juillet

Couëron Citoyenne revendique son indépendance

Frédéric Boudan siègera avec Adeline Bretin et Farid Oulami

La liste minoritaire n’envisage pas de rapprochement avec Carole Grelaud, mais ne jouera pas l’opposition systématique : « Notre liste remercie les électeurs (20,71 %, NDLR) qui ont choisi de soutenir les propositions de notre projet. Mais le fort taux d’abstention qui, une fois de plus a accompagné cette élection, confirme notre conviction que, au-delà des raisons liées à la suite de la pandémie, il est indispensable et urgent de redonner du sens à la politique […] », déclare Frédéric Boudan.

Le chef de la liste Couëron Citoyenne compte « rester indépendant, sans rapprochement avec la liste de la maire sortante […]. Nous prendrons toute notre place au sein du futur conseil municipal, pour que l’écologie, la justice sociale et la citoyenneté soient réellement prises en compte dans les politiques mises en œuvre. Nous ne serons ni dans l’opposition systématique ni dans le « béni oui oui », mais serons vigilants et exigeants pour que les promesses faites, dont beaucoup sont très proches de nos propositions, ne restent pas des vœux pieux, comme cela a pu être le cas dans les mandats passés. »

Couëron Citoyenne souhaite « qu’une place réelle soit reconnue aux élus non majoritaires, respectant le vote des électeurs et contribuant à une vie municipale plus démocratique […]. Mais l’efficacité de nos élus reposera en grande partie sur la réflexion et l’action du collectif écocitoyen dont notre liste est issue. C’est pourquoi nous invitons tous les Couëronnaises et Couëronnais à le rejoindre pour lui permettre de peser sur la vie municipale et, plus largement, sur la vie locale. »

Vendredi 3 juillet, 19h, salle de l’Estuaire, le nouveau conseil municipal élira le maire et ses adjoints.

Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/coueron-44220/coueron-coueron-citoyenne-revendique-son-independance-6889576

Catégories
Presse

Dans la presse : Ouest France – 23 juin

Couëron Citoyenne portée par la crise

Couëron. Au premier tour, la liste a fait 21,69 %. La crise sanitaire l’a renforcée dans ses convictions écologiques et sociales.

Vendredi soir, les colistiers de Couëron Citoyenne donnaient une conférence de presse salle de l’Estuaire. | OUEST-FRANCE

Couëron Citoyenne aborde le deuxième tour des élections municipales. Frédéric Boudan est à la tête d’une liste qui se prévaut de trois valeurs « incontournables et inséparables : l’écologie, la justice sociale et la citoyenneté ». Concernant l’écologie, les colistiers comptent prendre « des mesures contribuant à diminuer les inégalités, afin que Couëron soit une ville en transition. Habitat, mobilité, alimentation et biodiversité, nous voulons faire profiter les familles les moins aisées. Le bio n’est pas que pour les bobos ! »

Les prétendants à la mairie veulent des logements mieux isolés, encouragent l’installation de panneaux solaires, défendent un vrai plan vélo et comptent « s’engager vers le 100 % bio local et de saison dans la restauration collective ».

En matière de justice sociale, « il est urgent d’agir, notamment pour l’emploi et l’accès au logement. Accompagner l’habitant dans ses projets est primordial ». Les colistiers prônent des budgets dédiés aux associations de quartier pour lutter contre l’isolement, une mise en relation du développement économique local avec le chômage, la création de foyers pour jeunes travailleurs et pour femmes en détresse, la remise en œuvre de l’autoconstruction, comme celle promue par les Castors, une tarification juste des services et la prise en compte des personnes dépendantes ou handicapées.

Enfin, « face au désintéressement de nos concitoyens pour la politique, mais témoins de leurs grandes capacités de solidarité, créativité adaptation et responsabilité, nous mettrons la citoyenneté au cœur de nos actions, avec un élu à ce poste ».


Consulter l’article : https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/coueron-coueron-citoyenne-portee-par-la-crise-6879334

Catégories
Presse

Dans la presse : Presse Océan – 22 juin

La liste Couëron citoyenne engagée

Quelques-uns des colistiers de Couëron citoyenne autour de leur tête de liste Frédéric Boudan. | PHOTO PRESSE OCÉAN

La liste Couëron Citoyenne, 21,69 % le 15 mars, est présente au second tour des élections municipales dimanche prochain. Elle souligne : « La crise sanitaire que nous traversons a renforcé nos convictions et la pertinence et l’urgence de notre projet écologique, de justice sociale et de citoyenneté pour construire autrement la ville de demain. » Frédéric Boudan, tête de liste, précise : « Notre programme émane d’un collectif de Couëronnais et de Couëronnaises fortement engagés dans le tissu associatif local. Nous proposons des mesures pour que notre commune devienne une ville en transition avec une protection de la bio diversité, des espaces agricoles, l’isolation du bâti, le renforcement des transports collectifs et des mobilités douces. Notre objectif est de réduire les inégalités au plan communal avec une augmentation des capacités d’accueil dans les crèches, un accès aux services pour les personnes les plus précaires. » Les colistiers indiquent : « Il s’agit de réhabiliter la démocratie locale participative de créer des référendums citoyens et des cahiers du citoyen pour une vraie concertation. »

Catégories
Presse

Dans la presse : Ouest France – 19 juin

Frédéric Boudan, au nom de son fils

Frédéric Boudan (EELV) | DR

2012. Naissance de son fils, volonté d’agir pour l’environnement.

2016. Rejoint Europe écologie les verts (EELV).

2019. Création du collectif écolo-citoyen, à Couëron.

21,69 % au premier tour.

Il vient de souffler sa trente-huitième bougie et Frédéric Boudan est plus que jamais convaincu que la politique doit revenir aux mains des citoyens. Avec le collectif écolo-citoyen de Couëron, créé en septembre, l’informaticien, né à Dinard, qui a grandi en Normandie, avant de tomber amoureux du pays couëronnais, bâtit son engagement écologique pierre par pierre, depuis maintenant huit ans.

« La naissance de mon fils a été un déclic. Il fallait que je passe à l’action pour lui offrir un avenir plus rayonnant », confie-t-il. D’abord engagé dans les associations de défense de l’environnement, telles que Les coquelicots contre les pesticides ou le Festival des idées vertes, Frédéric Boudan bat ensuite le pavé dans les marches pour le climat qui se sont multipliées ces dernières années.

Modeste, celui pour qui justice sociale et justice climatique sont indissociables, veut agir. Et pour ça, il tire toutes les ficelles : associatives, professionnelles et finalement politiques. Il se lance, s’investit, comme lorsqu’il tente de créer sa microbrasserie bio,chez lui, en 2018. J’ai dû y renoncer car la loi a finalement interdit la production chez soi. Mais j’ai énormément appris, comment gérer son projet, son entreprise. Je suis allé au bout de mon idée, souligne-t-il.

À ses heures perdues, l’écolo chante, dans la chorale couëronnaise les Enchanteurs, et bouquine : Beaucoup de livres scientifiques.

Catégories
Presse

Dans la presse : Ouest France – 10 mars

Une triple urgence pour Couëron Citoyenne

Impératif écologique, sociale et démocratique. C’est sur cette triple urgence que Couëron Citoyenne, la liste la plus à gauche, a construit son programme.

Frédéric Boudan, tête de liste de Couëron Citoyenne.

Relever le défi climatique par un plan végétalisation.

Ils en sont convaincus, la bataille contre le dérèglement climatique et la sauvegarde de la biodiversité passe par des actions à la portée de tous. Frédéric Boudan, chef de file, et ses colistiers, entendent bien « protéger et restaurer le patrimoine naturel, en développant les espaces naturels par un plan global de végétalisation ».

Autre idée : inclure « les espaces agricoles dans le périmètre de protection d’espaces agricoles et naturels périurbains (Péan) des trois vallées » mais aussi prendre « un arrêté anti-pesticides ».

Pour la liste, il est impératif de sensibiliser les citoyens au développement durable et au zéro déchet. Pour y parvenir, la Ville doit montrer l’exemple « dans la consommation et gestion de l’énergie et de l’eau ».

Quant à l’urbanisation, elle doit être repensée « en densifiant les zones urbaines, artisanales et commerciales et en tenant compte de la fragilité du territoire ».

Faire de Couëron la ville du vivre ensemble

La ville des bords de Loire grossit à vue d’œil ou presque. Pour Couëron Citoyenne, il est important de « mieux accompagner l’accroissement de la population par une augmentation des capacités d’accueil de la petite enfance », mais aussi par « une prise en compte des attentes des parents en matière d’éducation, un accompagnement des élèves à besoins spécifiques, une écoute des jeunes dans leur volonté d’autonomie ».

Un projet de budget participatif est également dans le programme de la liste, « pour les projets des habitants ». La sécurité, « en renforçant la présence humaine dans les nouveaux quartiers », est également à l’ordre du jour. Enfin, une attention plus soutenue « aux besoins des plus fragiles » figure parmi les priorités de Couëron Citoyenne.

Réduire les inégalités

Pour réduire le fossé des inégalités qui se creuse dans la commune comme ailleurs, Couëron Citoyenne veut instaurer « une alimentation de qualité pour tous, en privilégiant le bio et le local », en s’appuyant sur la restauration collective. Cette liste, classée à gauche, souhaite aussi mettre en place des modes de déplacement « économes et respectueux de l’environnement ». Autre volonté : permettre à chacun de bénéficier d’un logement de qualité et rapprocher les services publics de la population.

Valoriser et développer l’économie locale

Si la liste l’emporte, elle favorisera l’installation des paysans bio, par la mise en réserve de terres, la signature de baux ruraux et la remise en culture de friches agricoles. Mais aussi en « redynamisant les marchés, commerces et services de réparation, recycleries, ressourceries ». Plusieurs initiatives seraient prises sur le plan sportif et culturel, comme l’histoire des migrations ou celle des langues minoritaires.

Source : Ouest France (https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/coueron-44220/coueron-une-triple-urgence-pour-coueron-citoyenne-6773556)

Catégories
Presse

Dans la presse : Presse Océan – 9 mars

« Couëron Citoyenne » : le projet

Les candidats de la liste « Couëron Citoyenne », menée par le candidat Vert Frédéric Boudan, ont présenté leurs propositions.

« Des citoyens convaincus engagés souhaitent mettre en place un projet réellement à gauche ». | Presse Océan

Les candidats « Couëron Citoyenne » ont présenté leur programme. « Il s’agit de promouvoir une nouvelle démarche autour de l’écologie et de la justice sociale, avec une volonté d’exemplarité, de co-construction avec les Couëronnais. »

Marie-Claire Bouvier l’affirme, « Pour lutter contre l’effondrement de la biodiversité, un arrêté anti-pesticides sera promulgué et un plan global de végétalisation réalisé. »

« Soutien aux personnes les plus fragiles »

Sofia Rostagno souligne : « Il convient d’augmenter les capacités d’accueil de la petite enfance, d’accompagner les élèves qui ont des besoins spécifiques. Un plan de rénovation des écoles sera mis en place et un soutien à la création d’une école Diwan voté. Nous donnerons la parole aux jeunes. Donc, nous envisageons la création de Maisons de jeunes et d’un forum annuel de l’emploi, en lien avec les entreprises locales. »

Dominique Brétécher précise : « Nous développerons l’action sociale, le soutien aux personnes les plus fragiles avec un espace solidaire. Les déplacements à vélo seront facilités ainsi que les pratiques sportives pour tous. La Maison Bessonneau sera un lieu des langues minoritaires et de l’histoire de Couëron. »

Source : Presse Océan (https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/coueron-44220/coueron-citoyenne-le-projet-9f4582c4-7c2d-4dcf-b51c-6fc694251dc9)

Catégories
Presse

Dans la presse : Presse Océan – 5 mars

Couëron. Frédéric Boudan tête de liste de « Couëron Citoyenne »

Frédéric Boudan | Photo Presse Océan

Frédéric Boudan, informaticien, s’est présenté dans les locaux du restaurant solidaire La Fraterne lors de la présentation de la liste « Couëron Citoyenne ». « Je suis âgé de 37 ans, marié, un enfant. J‘ai eu un master en Biologie. je suis militant d’Europe Écologie Les Verts (EELV) depuis quatre ans. » « J’ai été à l’initiative du festival des Idées vertes en 2019 et j’ai participé au défi Zéro déchet de Nantes métropole. Je suis un adepte du manger bio local made in Couëron. Je conduis une liste de femmes et d’hommes réunis dans un collectif depuis septembre 2019. Il rassemble des citoyens et des citoyennes engagées dans la vie locale qui portent des valeurs vert et rouge. Sur les 36 candidats, huit sont encartés Europe Écologie Les Verts et un à l’Union démocratique bretonne (UDB). »

Catégories
Presse

Dans la presse : Presse Océan – 3 mars

Notre liste à nouveau présentée dans la presse, l’article de Presse Océan.

Il s’agit bien de répondre à l’urgence climatique et sociale avec un nouveau mode de gouvernance plus participatif.

Une liste résolument à Gauche.

Catégories
Presse

Dans la presse : Ouest France – 2 mars

Notre campagne a été lancée ce samedi au restaurant La Fraterne avec le soutien de nombreu·ses couëronnais·es. Comme écrit dans le quotidien d’Ouest France du 2 mars 2020, notre projet issu du travail du collectif citoyen est fondé sur trois valeurs indissociables : l’écologie, la justice sociale et la citoyenneté. Des valeurs que nous portons avec sincérité depuis de nombreuses années, en témoigne l’engagement des membres de notre liste dans la vie de la commune.

Petit correctif toutefois sur la fin de l’article. Convaincus de porter le projet dont l’avenir de Couëron a besoin face aux urgences écologiques et sociales, nous voulons porter nos propositions jusqu’au bout et sommes prêts à assurer la gestion de la municipalité. Après l’annonce des résultats, notre collectif se réunira le soir même afin de décider de la conduite à tenir pour le 2ème tour, s’il a lieu. Par ailleurs, forts de notre conviction démocratique, nous respectons les autres candidats, quels qu’ils soient, et ne voulons alimenter aucune polémique.

Nous souhaitons que les couëronnaises et couëronnais puissent faire leur choix sur la base des projets présentés par les uns et les autres et voulons les convaincre que, au-delà d’une liste de propositions, c’est bien un changement de méthode, de logiciel qui est indispensable aujourd’hui. C’est le sens de notre projet.